mercredi 8 avril 2009

Le viol, la libido et la prostitution?


Aujourd'hui je faisais des recherches pour trouver qui étaient ces "voca people", groupe de huit personnes qui, avec leur voix, font des medley (très mauvaise explication ici, qui n'a aucun lien avec la sexo, mais ça vaut la peine d'aller voir sur "you tube" leur excellent numéro ). 


Comme ils n'ont pas de site web, j'ai cherché pendant un bon moment et je suis tombée sur l'annonce du nouveau spectacle de Mel B. (ex. Spice Girl) qui s'intitule "Peep show". Sous une des vidéos présentant un extrait de son spectacle érotico-burlesque l'amenant à se dénuder tout en chantant, plusieurs personnes ont inscrit des commentaires, dont plusieurs injuriant la chanteuse de "pute". 

Au-delà de mon appréciation personnelle de la performance, de la pertinence d'un tel spectacle, de la possible chirurgie esthétique de la chanteuse ou de la nature pornographique du spectacle, un commentaire m'a particulièrement interpellé. 

"Heureusement qu'il y a des putes (ne faisant pas référence à la chanteuse dans le contexte), parce qu'il  aurait un nombre hallucinant de viols de femmes sinon"...

Si on fait fi du discours "Pour ou contre la prostitution/le travail du sexe" ou de sa légalisation, est-ce que l'existence de la prostitution serait justifiée par un besoin des hommes (avec un petit h) de vider leur trop plein d'énergie sexuelle, car celle-ci est incontrôlable? Que cette libido se doit d'être assouvie et que si une prostituée n'est pas disponible, un viol est inévitable?

Une autre question me vient suite à ce commentaire; est-ce qu'une femme qui se prostitue est dénuée de son essence? Est-ce que cela voudrait dire qu'une prostituée ne peut être violée?

Et vous? Qu'en pensez-vous? Exprimez-vous!

Sophie Morin, Sexologue-Consultante

Aucun commentaire: