lundi 8 juin 2009

Le suicide n'est pas un acte héroïque.


Je crois sincèrement que la sexologie est la science de la vie; notre sexualité se définit par les valeurs qu’on a, les émotions, les sentiments, les connaissances, nos coutumes, nos croyances et ce, avant même notre naissance et jusqu’à notre mort!

Bien sûr, chacun de nous aura dans sa vie des épreuves à surmonter; on fera des erreurs, on tentera de les réparer. On sera aussi responsable de grandes joies, mais aussi parfois de grandes tristesses; c’est la vie quoi!

Maintenant, ma question existentielle du jour: Pourquoi fait-on du suicide, dans plusieurs films, un acte héroïque. Que ce soit dans Roméo et Juliette ou dans Armagedon, était-ce inévitable? Non. C’est un film. Il y a bien un scénariste à ce film qui aurait pu écrire une intrigue ne faisant pas du suicide un acte inévitable.

Désolée pour ceux qui n’ont pas vu le dernier film de Will Smith, car je vais révéler certains éléments qui traient du cœur de l’histoire.

Dans ce film, on voit évoluer un Will Smith gentil, qui a l’air un peu ébranlé, mais qui souhaite faire le bien autour de lui. On comprend un peu mal au départ ce qui se passe, mais on fini par comprendre que Will Smith a un groupe sanguin extrêmement rare, qu’il a décidé de se suicider et qu’il choisi des personnes qui vont mourir si elles ne reçoivent pas de dons d’organes. Il se suicide donc d’une façon à ne pas abîmer ses organes pour être en mesure de les donner.

Pourquoi? Parce que Will Smith a perdu sa femme dans un accident de voiture alors qu’il conduisait et répondait à son blackberry en même temps (très efficace pour convaincre les gens de ne pas utiliser de téléphone au volant). Sept personnes sont mortes dans cet accident et il ne s’en est jamais remis.

Est-ce que Will Smith est un héros? Non. Est-il un zéro? Non plus. Il est un homme qui souffre énormément de la perte de sa femme dont il était complètement amoureux. Il croule sous les remords d’avoir causé sa mort et d’être encore vivant.

C’est extrêmement difficile de perdre un être cher, mais jamais je ne serai prête à accorder que la vie d’une personne vaut plus que la vie d’une autre personne. Dans ce film, Will Smith a décidé que sa vie ne valait plus la peine d’être vécue et qu’il allait sauver des dizaines de personnes avec ses organes.

Oui, c’est vrai, c’est seulement un film, mais ça reflète deux choses :

1- Le suicide est banalisé et on tente de nous faire croire que c’est une bonne chose; (parlez-en aux familles qui ont perdu un être qui s’est suicidé et vous aurez un autre son de cloche).

2- Les hommes ont encore beaucoup de difficulté à aller se chercher de l’aide suite à un événement tragique, restent campés dans leur rôle d’homme pourvoyeur et croient que mourir est mieux que souffrir.

Qu'en pensez-vous?

Réagissez! Faites circuler cet article dans vos contacts qui pourraient avoir envie de s'exprimer sur la question!

5 commentaires:

Pallatier Morgane a dit…

je tiens a dire que je ne suis pas d'accord avec vous et je vous trouve bien prétentieuse mademoiselle!!
Certes si l'on demande aux familles de personnes qui ont mis fin a leurs jours,elles ne verront rien d'héroiques mais plutot une sorte de lacheté et pourtant!!
Sans cautionner cet acte,je pense que certaines souffrances et le manque d'écoute peuvent amener a cette solution et que il faut un minimum de courage pour décider d'arreter de vivre.
De plus la mort n'est pas inévitable et si cela réussit c'est que quelque part c'était leur destin,la preuve meme des gens qui veulent réellement mettre fin a leurs jours ne vont pas y arriver.
Peut etre me trouverez vous cynique ou que je parle sans savoir mais c'est faux,mon petit ami s'est suicidé et,meme si sa présence me manque et que je regrette son geste,jamais je ne pourrait lui en vouloir ou lui reprocher.ce n'est que la preuve que je n'ai pas su etre assez a l'écoute...
Le suicide n'est pas héroique mais il demande du courage!!!

Sophie sexologue a dit…

Bonjour,

Tout d'abord, toutes me condoléances pour la perte de votre ami.

Je tiens à préciser que lorsque je rédige mes post, je tente de parler de phénomènes sociaux et, bien évidamment, il est très difficile (voir impossible) de prendre le phénomène pour le faire coller à un ou une individu très précisément, car nous sommes tous et toutes uniques et chacune de nos situations de vies comportent des spécificités.

Ensuite, je n'ai pas tenté de définir le suicide, mais je dis plutôt qu'il faut arrêter de croire qu'il s'agit d'un truc héroique, comme on tente parfois de nous le faire croire au cinéma. Je dis que dans plusieurs films, dont ceux énumérés, on tente de nous faire croire que ce suicide était inévitable. Dans Roméo et Juliette, est-ce que la mort des deux amoureux était inévitable? Non. En fait, si ni un ni l'autre s'était tué ou avait tenté de le faire, tous les deux auraient pu vivre leur amour. De plus, si un des deux aurait décidé de vivre suite au suicide de l'autre, la vie dans les prochains mois auraient été extrêmement douloureuse, mais la vie aurait suivie son chemin et d'autres choses seraient arrivées.

Même chose avec ce film de Will Smith; s'il avait décidé de vivre, il aurait reconstruit sa vie. La mort fait partie de notre vie; que ce soit des morts naturelles, brutales ou par suicide, chacun d'entre nous porte des blessures et a vécu des pertes.

Je choisi de prendre position en refusant d'expliquer les "bons côtés" au suicide. Bien sûr on peut analyser les situations et les expliquer, les comprendre. L'idée ici n'est pas de faire des reproches aux gens qui ont complété un suicide (car dans mon analyse, on ne réussit pas un suicide, on le complète), mais plutôt de dénoncer l'industrie du cinéma qui présente des situations où les gens se suicident en héros et héroines.

Merci de votre participation au blog!

Anonyme a dit…

Moi je vois ça comme une bonne histoire. Une bonne fin. Ça explique quelque chose. je n'ai jamais interprété qu'il était un héros, seulement un gars qui en avait trop sur le coeur et qu'on a pas pu aider car il ne voulait pas parler.

Les héros n'existent pas, les actes héroïques existent mais la personne qui les faits n'est pas pour autant un héros.

Je suis d'accord avec vous : «Même chose avec ce film de Will Smith; s'il avait décidé de vivre, il aurait reconstruit sa vie. La mort fait partie de notre vie; que ce soit des morts naturelles, brutales ou par suicide, chacun d'entre nous porte des blessures et a vécu des pertes.»

mâle de 23 ans

Anonyme a dit…

Justement, je viens de regarder le films de will smith et je suis tout à fait d'accord avec vous sur le faite que le suicide n'est pas un acte héroïque comme tente de nous montrer seven pounds de manière implicite. Cependant une personne qui voudrait mettre fin a ces jours par l'acte du suicide, pourrait néanmoins le faire de manière descente. Ce que je veux dire par là, quitte à ce tuer ne faudrait t-il pas le faire de manière à ce que l'on n'abîme le moins possible ces organes pour pouvoir sauver d'autres vies.
S:974

Sophie sexologue a dit…

@ 974: Je crois sincèrement qu'une personne qui souhaite aider son prochain devrait tout d'abord le faire de son vivant.
Je ne crois pas qu'il y a une bonne façon de se suicider. Le suicide est la manifestation d'un mal-être et tenter de trouver de bonnes raisons au suicide est un peu malsain à mon sens.

Mais bon, ça demeure une opinion!