mercredi 17 juin 2009

Clara Morgane fait la promotion d’une vidéo de sensibilisation contre les agressions à caractère sexuel?


Oui oui, vous avez bien lu! Clara Morgane, une ex star de la porno, a décidé de changer de branche pour faire de la sensibilisation et démystifier des préjugés entourant les agressions à caractère sexuel. Sincèrement, j’ai trouvé que c’était très intéressant! Il y a une touche humoristique et le message passe bien.

Cette vidéo pourrait être un très bon point de départ pour faire de la sensibilisation en lien avec les agressions à caractère sexuel. Aborder le contexte, l’attitude ingénue de la fille, ses vêtements, etc. Traiter des mythes, mais aussi de l’affirmation de soi. Dans la vidéo, la femme arrive très bien à mettre ses limites, mais est-ce toujours aussi facile? Est-ce qu’une femme qui ne s’affirme pas aussi clairement est tout de même victime d’agression à caractère sexuel? Est-ce que le fait que cette femme soit une actrice porno lui donne une part de responsabilité, en créant par exemple, l’attitude du gars?

Voici plusieurs questions qui pourraient être débattues pour réfléchir sur les agressions à caractère sexuel.

Que pensez-vous de cette vidéo? Quels sont ses points forts ou ses points faibles selon vous?

Exprimez-vous!


5 commentaires:

jeanthibca a dit…

C'est vrai que la vidéo est très bonne.

97point23 a dit…

Je n'ai pas vraiment été convaincu. Par contre ce spot a très bien marché en France.

23

Sophie sexologue a dit…

@ 97point23

Oui, j'ai vu cette vidéo. Elle est effectivement très bien faite, mais parle de deux réalités différentes.
La violence sexuelle et la violence conjugal peuvent se côtoyer et être vécues en parallèle par une seule et même personne, mais pas nécessairement non plus.

De plus, je crois que la réalité sociale québécoise et la réalité sociale française sont différentes.

Lorsque j'avais vu cette publicité, je m'étais questionnée si je pouvais éventuellement utiliser cette vidéo pour faire de la sensibilisation ici, mais je ne suis pas certaine.

La violence verbal et psychologique est moins socialement acceptée ici je crois. Ce genre de commentaires, sans être inexistant, est plutôt rare et passerait relativement mal.

La violence faite aux femmes est existante au Québec comme ailleurs, mais elle revêt peu cette forme.

Du moins, c'est mon avis.

Une femme libre a dit…

Oulala! Je ne suis pas du tout d'accord avec vous,Sophie sexologue. Des hommes qui maltraitent verbalement leur compagne, qui la dénigrent, qui lui enlèvent toute confiance en elle, avec d'autres mots que ceux utilisés dans la publicité française peut-être mais avec tout autant de méchanceté, il y en a tout plein ici.

Sophie sexologue a dit…

@ une femme libre: Je comprends votre point. En fait, j'aurais dû dire plutôt que la violence psychologique présentée comme dans ce spot français aurait trouvé peu décho ici. Car vous avez raison, la violence psychologique dans un contexte de violence conjugale est présent aussi au Québec.

Mais je ne suis pas certaine que ce spot soit un bon outils de sensibilisation pour les Québécois(e), car le contexte social est différent. La violence existe dans les deux contexte, mais mon observation était qu'un homme qui dirait ce genre de phrases en public (car la publicité nous laisse croire que c'est le cas) au Québec se ferait royalement regarder de travers, mais pas nécessairement en France. Du moins, c'est ce que j'ai observé lorsque j'ai travaillé avec des Français en France et ailleurs.

Mon commentaire était plutôt en ce sens.