samedi 25 juillet 2009

C'est quoi l'hypersexualisation?


"C'est à cause de l'hypersexualisation!"

"L'hypersexualisation, c'est épouvantable!"

Mais c'est quoi l'hypersexualisation au fait?

Il n'existe pas une seule et unique définition de l'hypersexualisation. 

Mais en bref, l'hypersexualisation est le fait de sexualiser une chose qui ne l'est pas en soi. Par exemple, l'érotisation de l'enfance (habiller les petites filles en femmes, leur permettre de se maquiller au quotidien et non pas seulement pour jouer, leur acheter un soutien-gorge et des talons hauts) est un des principaux phénomènes observables de l'hypersexualisation.

On parle aussi de la "sexualisation de l'espace publique" qui consiste à érotiser l'espace public: la sexualité et l'érotisme, des concepts qui sont du domaine privé, sont maintenant très présents dans la sphère publique. On peut regarder une multitude de concepts publicitaires où, pour vendre des jeans, les personnes sont torse nu, pour vendre des bottes, les personnes sont nues, pour vendre des hamburgers, on voit des femmes qui lavent des voiture en maillots de bains, etc. On peut aussi regarder les vidéoclip et les comparer à ceux d'il y a 15 ou 20 ans. Non seulement une grande partie des chansons pop traite de la sexualité de façon assez explicite (pensons au hip hop, à Ciara, Justin Timberlake, Rhianna, Britney Spears, Madonna, etc.) mais les chorégraphies des vidéoclip sont aussi très sexuellement explicites, sans qu'il y ait un lien avec les paroles.

Peu d'ouvrages traitant de l'hypersexualisation parlent de ce phénomène social en lien avec le monde adulte, mais il ne faut pas se leurrer; les adultes aussi sont touchés par l'hypersexualisation. On pourrait croire que la personnalité des adultes est généralement ancrée depuis le début de l'âge adulte et qu'ils et elles sont moins atteint(e)s, mais ils et elles le sont tout de même.

Et il ne faut pas oublier que les adolescents et les adolescentes d'il  a 10 ans sont maintenant des adultes et traîneront l'héritage de leur adolescence hpersexualisée tout au cours de leur vie.
Plusieurs phénomènes participent à l'hypersexualisation et à la sexualisation de l'espace public à leur façon. Il ne s'agit donc pas de parler d'un phénomène isolé, d'une seule personne ou d'un groupe de personnes pour tenter d'intervenir auprès des individus, mais d'un phénomène social où tous et chacun ont leur part de responsabilité.  

Plusieurs ouvrages ont tenté de définir le concept. Le conseil du statut de la femme a publié en 2008 "le sexe dans les médias" qui traite de l'hypersexualisation et la sexualisation de l'espace publique.
Le CALACS (centre d'aide et de lutte aux agressions à caractère sexuel) de Rimouski, en collaboration avec la chercheure Pierrette Bouchard ont produit le document "Consentantes? hypersexualisation et violences sexuelles" (non disponible sur le web).
L'APA aux États-Unis (Associations des psychologues américains) a aussi produit un long rapport de recherche qui défini l'hypersexualisation "Sexualisation of girls".

Bonne lecture!

Sophie Morin, Sexologue-Consultante

11 commentaires:

Anonyme a dit…

ses super bien dit et tu as completement raison sophie bravo tes super bonne

Céleste a dit…

Bonjour Sophie, Je m'apelle Céleste et je fini présentement mon "DEC" en sciences humaines au Cégep pour aller en sexcologie à l'UQAM l'an prochain. Dans le cadre de mon cour de démarche et intégration des acquis je dois réaliser un projet sur le sujet de mon choix, qui est l'hypersexualsiation. Pour complèter mon travail je dois rencontrer un spécialiste de ce domaine et après avoir lu plusieurs de vos articles j'orais voulu savoir si nous pourrions nous renontrer pour que je vous pose une dizaine de questions qui alimenteraient bien travail et me premettrait d'avoir tout mes point pour le projet de rencontre. Ce serait une entrevue enregistrée pour que je puisse la réécouter durant ma rédaction et je me déplacerais au lieu de rencontre de votre choix. Merci d'avance pour votre réponse.
Cordialement, Céleste.

Sophie sexologue a dit…

@ Céleste: J'accepte ta demande! :-) Tu peux communiquer avec moi à l'adresse suivante: sophiesexologue@gmail.com

J'aimerais que tu me fasse parvenir ta liste de questions et nous fixerons un moment et un lieu de rencontre par courriel.

À bientôt!

Joëlle Lemire a dit…

Cet article est celui que j'ai trouvé sur le web qui expliquait le mieux ce qu'est, en gros, l'hypersexualisation.

Merci Sophie Sexologue.

Sophie sexologue a dit…

@Joëlle: tant mieux si ça vous a éclairé!
:-)

Michael Cassidy-Robert a dit…

Il faut faire comprendre aux adolescentes que le côté séducteur et désirable n’est qu’une représentation limitée de la féminité. Il faut que les parents expliquent à leur ados que la séduction n’est pas le seul atout, la seule arme d’une femme.

Voici un article très intéressant qui a suscité la controverse que j'ai trouvé sur le blogue ''Jeune Insolent'' critiquant la déresponsabilisation des parents envers leurs jeunes.

http://jeuneinsolent.com/2012/01/09/b4-14-17-night-club-on-faisait-quoi/

Sophie Sexologue a dit…

Merci: je suis allée répondre directement sur le site de l'auteur :-)

Rémi a dit…

C'est vraiment bien résumé.
Merci cela va m'aider pour mon travail en éducation spécialisée !!!

Anonyme a dit…

lol

Anonyme a dit…

C'est rendu que l'hypersexualisation est même rendue dans les images créées avec PSP ( Paint Shop Pro) un logiciel pour créer des images.

On y trouve des filles aux allures
de chattes en chaleur qui n'ont vraiment par leur place.

Je mets un lien afin que vous puissiez bien comprendre ce dont je parle. Et ça, c'est juste une goutte d'eau dans l'océan.

http://zezete2.centerblog.net/rub--femmes-.html

Comme quoi, le phénomène se répand. Aline F.

Anonyme a dit…

wow