mardi 1 septembre 2009

Est-ce vrai ce mensonge?


Attention! Le 8 septembre prochain sortira sur nos tablettes un livre s'intitulant "Les hommes québécois ne veulent plus draguer", un essai (philosophique?! :-) ) à propos des hommes québécois.

Le auteurs nous livrent leurs constats sur la question. Je vous ferai la critique du livre aussitôt que je l'aurai lu.

En attendant la sortie de ce livre, croyez-vous réellement que les hommes québécois ne sont plus intéressés à "draguer" et à séduire?

Exprimez-vous!

Sophie Morin, Sexologue Consultante


2 commentaires:

Stephane Proulx a dit…

Je n'aurai pas la prétention de parler au nom de tous les québécois mais je crois que draguer est devenu péjoratif aux yeux des femmes. Personnellement, je ne drague plus depuis fort longtemps. Je me contente, à l'occasion, de manifester de l'intérêt. Parfois avec des réponses positives, parfois sans réponse. Les seuls qui draguent et abordent ouvertement des femmes ont souvent des idées très "court terme" derrière la tête et je ne m'identifie pas (je ne m'identifie plus) à ce groupe.

Alors je ne drague plus. C'est mal vu et l'étiquette ne me va plus.

Les gens (moi y compris) ont souvent ce préjugé qu'un dragueur cherche du sexe et des one-night. Conséquemment, les femmes qui veulent plus sérieux doivent le montrer en refusant leurs avances... Et elles refusent donc toutes les avances sauf celles de ceux qui ont des références (amis communs) ou qui sont connus (ex amis, amants, etc.).

Mais c'est juste mon opinion. Écris-nous pour nous dire ce qu'ils disent dans le livre, on verra à quel point je suis atypique...

Sophie sexologue a dit…

Merci pour ce témoignage; ça porte à réfléchir!