dimanche 15 novembre 2009

Occupation Double; un modèle de saines valeurs?


Je suis encore un peu estomaquée. J’assiste depuis quelques semaines à un phénomène que j’arrive difficilement à expliquer.

Connaissez-vous la célèbre télé réalité « Occupation Double »? C’est de cette émission que je souhaite vous parler aujourd’hui. Combien de fois a-t-on reproché aux télé réalités de présenter tout sauf la réalité? De représenter une vision complètement déconnectée des relations amoureuses (hommes-femmes dans le contexte des télé réalités), de l’amour, de l’intimité, de l’amitié, etc!

L’édition 2009 d’Occupation Double vient contredire une bonne majorité de ces prémices et j’en suis subjuguée!

Pour les personnes qui ne connaissent pas le principe de l’émission, il s’agit de terminer en finale avec, idéalement, une personne avec qui on est tombé amoureux. Chaque semaine, des délibération ont lieu (entre filles ou entre gars) pour éliminer une ou plusieurs personnes du sexe opposé. Le prix à gagner? Un condo, des voitures, du matériel électronique et de l’argent pour meubler une maison; bref, tout le matériel (et plus encore!) pour démarrer une nouvelle vie de couple. Dans les précédentes éditions d’OD (et comme dans la majorité des télé réalités) on voyait des candidat(e)s prêt(e)s à tout pour gagner; mentir, trahir les amitiés, trahir sa parole, manipuler les autres et embrasser le plus de monde possible pour avoir le plus de « dossiers » ouverts possible comme dirait Marc Boilard! Mais cette année, non!
On assiste à des scènes où des participantes se sacrifient carrément par amitié, refusent des rapprochements avec un candidat qui les intéressent pour ne pas blesser une autre candidate et amie, une scène de délibération où une candidate choisit de laisser partir ses deux coups de cœur, ce qui représente du suicide au niveau du jeu, encore une fois par amitié et par loyauté. De plus, nous assistons dans cette édition à une majorité de candidates qui accordent une importance particulière à la signification des rapprochements physiques; le baiser est presque sacré et réservé aux rapprochements significatifs.

Plusieurs intervenant(e)s travaillant auprès des adolescent(e)s dans le domaine de la sensibilisation (notamment des sexologues) citent en exemple la télé réalité, très populaire auprès des jeunes, pour nommer des contre-exemple de saines relations amoureuses ou d’amitié.
À mon grand étonnement, l’édition de cette année est différente. On peut voir des candidates qui n’ont rien compris au jeu (!!!), mais qui ont choisi de mettre de l’avant des valeurs d’amitié, de loyauté, de sacrifice pour le groupe, de fidélité, etc.; bref, des valeurs qui permettent aux relations amoureuses et aux relations d’amitié de perdurer dans la vie réelle. Je ne pensais pas dire ça un jour, mais je crois que des extraits de télé-réalité, habituellement basés sur la superficialité, pourraient être utilisé pour amorcer des discussions à propos des valeurs, mais d’un point de vue positif; Bravo!

Aucun commentaire: