jeudi 22 janvier 2015

Fréquenter une star du X? Beaucoup de préjugés...

Je suis vraisemblablement dans une semaine d'expression de malaises, parce que j'en ai un deuxième à partager en moins de 7 jours.
 
Aujourd'hui, un ami a commenté la page Facebook d'un youtuber que je ne connaissais ni d'Ève ni d'Adam. Son commentaire m'a donné accès à une vidéo qui est devenue virale. Il s'agit d'une vidéo d'un jeune homme qui annonce qu'il a décidé de canceller "une date" avec une femme qu'il a rencontré sur le réseau social "Tinder". Pour faire une histoire courte, le jeune homme a réalisé que sa future "date" avait fait un (des? On ne sait pas) film pornographique... en surfant sur le site web "youporn"...
 
Il décide donc d'appeler en direct la jeune femme pour canceller le rendez-vous. Jusque là, d'accord. Il n'est pas le premier ni le dernier homme qui ne souhaite pas fréquenter une femme qui travaille dans l'industrie X. Plusieurs personnes ont un malaise à partager une intimité sexuelle avec une femme qui gagne sa vie avec le sexe. Plusieurs personnes conçoivent que l'intimité sexuelle est un univers sacré, ce qui explique qu'encore aujourd'hui, certaine personnes souhaitent se présenter à leur mariage en n'ayant jamais eu de relation sexuelle; leur souhait est d'offrir cet univers érotique à la personne avec qui ils ou elles passeront leur vie.
 
Vous croyez peut-être que j'exagère en faisant un parallèle avec la virginité avant le mariage, mais dans les faits, il s'agit exactement du même phénomène, mais qui se situe à un niveau différent du continuum. D'autres personnes, sur ce continuum, ont de la difficulté à accepter que leur nouveau chum ou leur nouvelle blonde ait déjà eu d'autres partenaires amoureux ou sexuels. Pour ces couples, il existe un certain "Omerta" où les discussions à propos des relations sexuelles passées avec d'autres partenaires ne doivent pas avoir lieu.
 
On peut être d'accord ou non avec cette façon de vivre son intimité sexuelle. Une personne pourrait être à l'aise ou non de partager sa vie avec une actuelle ou ancienne star du X. Tout le monde a le choix de ses critères pour son ou sa partenaire que ce soit dans la sphère amoureuse, affective, relationnelle ou sexuelle Là n'est pas mon point. Mon point est plutôt le suivant: en quoi une personne est-elle légitime d'essayer de culpabiliser une autre personne de ne pas entrer dans ses critères? Cette femme fait de la porno? D'accord. Ça ne te convient pas? D'accord. Pourquoi tu l'appelle pour essayer de l'humilier en essayant de la choquer et de la faire sentir coupable?
 
Je traite ici d'un exemple aperçu sur YouTube, mais cette question s'adresse à tout le monde qui essaye de culpabiliser une autre personne de ne pas cadrer dans SES critères. Ce n'est pas parce qu'une personne ne cadre pas dans vos critères qu'elle devrait se sentir coupable d'être qui elle est ou de ce qu'elle fait. Ce n'est pas parce qu'une personne ne cadre pas dans vos critères qu'elle "mérite" d'être humiliée, traitée de folle ou toute autre insulte que vous auriez envie de lui balancer.
 
L'autre aspect de cette situation qui me rend mal à l'aise, c'est que le jeune homme a pris conscience que la jeune femme faisait de la porno... en regardant de la porno... J'admet que ce genre de situation me fait un peu sourire. Être pour la porno en tant que consommateur, mais refuser complètement la possibilité qu'une femme qui ait déjà fait de la porno fasse partie de sa vie, ça signifie quoi? Quelle est la perception de ces personnes des êtres humains qui jouent dans les films pornographiques? Qui devraient être les personnes qui jouent dans les films pornographiques? Les acteurs porno devraient exister seulement dans les films, mais disparaître entre les tournages? Il ne faudrait pas que ces personnes existent dans la "vraie vie"?
 
Je vais donner un exemple caricatural, mais ça me donne l'impression qu'il faudrait qu'on puisse élever des êtres humains dans des petites boîtes exprès pour la porno et qu'on puisse sortir ces personnes pour faire des tournages X et les remettre ensuite dans leur petite boîte afin qu'ils ne dérangent pas notre quiétude. L'exemple est un peu caricatural, mais ça reste un peu l'idée que certaines personnes semble se faire, car plusieurs d'entre elles n'acceptent pas que les acteurs X aient une vie. En fait, ils l'acceptent, tant que ces personnes n'entrent pas dans LEUR vie. Cette perception de voir certains être humains, c'est "objectiver" les êtres humains. Il s'agit là de dire qu'une personne peut être utilisée comme objet sexuel, mais qu'elle n'a pas vraiment le droit d'avoir des sentiments, des projets de vie, des relations humaines, etc.
 
Je n'essaye pas ici de faire un discours "pro" porno. J'essaye de soulever les incohérence que certaines personnes se disant "pour la porno" présentent. Une personne réellement "pour" la porno devrait être en mesure d'entrevoir la possibilité que les personnes dans l'univers de la porno existent à l'extérieur de la porno. Je comprends mal qu'une personne se choque d'apprendre qu'une personne dans la "vraie vie" ait participé à l'univers de la porno, mais que cette même personne consomme de la porno.
 
La pornographie n'est pas une fatalité et n'est pas incontournable. La pornographie n'est ni fondamentalement saine ni fondamentalement mauvaise. Par contre, si vous faites le choix de faire entrer la porno dans votre vie, il faudrait savoir l'assumer jusqu'au bout en ne dénigrant pas les personnes qui participent à cette industrie. Si vous méprisez cette industrie, votre imagination est sans limite et vous avez la possibilité de fantasmer sans être devant un écran.
 
Si vous êtes contre la porno ou le fait de partager votre vie avec une personne qui y participe, c'est tout à fait correct. Mais ça ne vous donne pas le droit d'insulter cette personne qui ne vous doit rien, ne vous a rien fait et ne vous a pas menti. C'est lorsqu'on voit des vidéos comme celle que j'ai vue qu'on peut comprendre que des stars du X hésitent avant de parler de leur travail à n'importe quel inconnu qui vient d'entrer dans leur vie: parce que les préjugés sont grands et les insultes faciles.

Aucun commentaire: