dimanche 1 février 2015

Réflexion sur le fantasme

Ah les fantasmes! Ce sont eux qui font vagabonder notre esprit lorsque nous sommes éveillés. À la différence des rêves, les fantasmes surviennent à l'état d'éveil; nous avons la possibilité de les contrôler, de les modifier et de les moduler. Certaines personnes hésitent parfois à parler de leurs fantasmes avec des amis ou avec leur partenaire de peur d'être jugées. Une des raisons souvent évoquées en lien avec cette peur d'être jugé, c'est la croyance qu'un fantasme est une situation qu'on souhaiterait vivre dans la réalité. Mais ce n'est pas toujours le cas.
 
Par exemple, une personne pourrait fantasmer d'avoir des relations sexuelles avec plusieurs partenaires. Dans le fantasme, l'activité sexuelle est certainement excitante et agréable. Probablement que les orgasmes multiples sont au rendez-vous. Mais dans la réalité, il n'est pas dit qu'il sera possible de se sentir suffisamment en confiance avec toutes ces personnes pour se laisser-aller à des activités sexuelles et de s'abandonner suffisamment pour atteindre l'orgasme. Pour certaines personnes, cette situation restera du domaine du fantasme dans lequel elles se sentiront hyperséduisantes de créer l'excitation sexuelle d'autant de personnes. Pour d'autres, le fantasme leur permettra de vivre une activité sexuelle qu'elles n'osent pas expérimenter, ou encore, qu'elles n'osent pas, pour le moment, suggérer à leur partenaire. Bref, le même fantasme n'aura pas la même signification d'une personne à une autre. Un fantasme n'est pas malsain en soi. Il est même possible d'avoir des fantasmes au cours d'une relation sexuelle avec un partenaire.
 
Le seul drapeau jaune à l'horizon au sujet des fantasmes au cours des relations sexuelles avec un partenaire est le suivant: avez-vous besoin de toujours fantasmer sur autre chose que la relation sexuelle en cours? Si oui, il est possible que votre partenaire vous dise tôt ou tard qu'il ou elle ne vous sent pas très présente et ça peut occasionner des conflits. Les fantasmes sont sains, mais il ne faut pas que ça vous coupe de la réalité n'ont plus.

Aucun commentaire: